La compagnie

Il était une fois, en cette bonne ville de Troyes, une petite compagnie, nommée Théâtre du Prétexte, et qui se définissait comme un Atelier de recherches sur les écritures contemporaines. Sous le patronage de son père fondateur, le comédien metteur en scène professionnel Patrick Mourez, elle proposait, une fois l’an, le fruit de son travail aux spectateurs, mais trouvait, au fond d’elle même, que cela était bien peu, si cela était déjà quelque chose. Il y avait tant à faire !.. Il y avait comme une urgence, un besoin vital, de faire entendre, au public d’ici, d’autres voix que celles des classiques, des conventionnels. Le Théâtre du Prétexte, monta donc : Pasolini, Fassbinder, Enzo Cormann, Michel Deutsch et Bruno Bayen, mais, même si cela eut un impact, cela restait « confidentielle » , par manque de moyens, et de forces vives. Puis, un jour, elle rencontra le fringant Théâtre de Papier, dirigé par un autre professionnel, le comédien metteur en scène, marionnettiste, Alain Lecucq, et ils se découvrirent une véritable passion commune pour les Arts Contemporains. Et c’est ainsi qu’en 1993, unissant leurs forces et leurs connaissances, ils fondèrent ce qui serait désormais la Compagnie Prétexte & Co. Son but, donner à entendre et ne présenter que des textes écris après 1950 au plus tard, et demain matin au plus tôt, d’auteurs français ou étrangers, connus ou inconnus, publiés ou non, dont la qualité d’écriture est indéniable, novatrice, puissante.
Fédérant une dizaine de comédiens amateurs chevronnés, dont certains, depuis, sont devenus professionnels, la Compagnie se lança alors dans l’aventure, jusqu’à fonctionner, depuis 1998, comme une compagnie professionnelle. Depuis, Alain Lecucq a quitté Troyes, pour voler sous d’autres cieux, avec sa Compagnie : Papier Théâtre, mais Prétexte & Co continue, explore, crée, restant fidèle à son choix de mettre en valeur les nouvelles écritures émergeantes, d’où qu’elles viennent.